NOUVELLE-FRANCE : origine attribuée ...

Toute l'Amérique - ou presque - c'était la NOUVELLE FRANCE : tout le Canada actuel, tous les États-Unis sauf quelques États qui bordaient l'Atlantique

Modérateur: ACQ - Général

NOUVELLE-FRANCE : origine attribuée ...

Messagepar admin sur 17 Aoû 2008 21:23

Le territoire de la Nouvelle-France L'origine du nom est attribuée aux frères Verrazzano en 1524

L'origine du nom est attribuée aux frères Giovanni et Girolamo da Verrazzano qui, en 1524, auraient utilisé ceux de Francesca et de Nova Gallia pour désigner les terres situées à  l'intérieur du littoral atlantique.

Le territoire de la Nouvelle-France s'est étendu de la baie d'Hudson jusqu'à  l'embouchure du Mississippi. On y trouvait Terre-Neuve et tout l'espace allant du Labrador jusqu'au Maine.

Après 1760 et la conquête définitive de la Nouvelle-France par l'Angleterre, l'expression est sortie de l'usage.

http://www.civilization.ca/vmnf/reper/g ... -gf-06.htm

«Dès 1609, sur rapport de Champlain, Henri IV(a) donna à  la colonie le nom de Nouvelle-France. Champlain tenta d'établir des colons et devint lieutenant-gouverneur du territoire en 1612»

http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/francopho ... France.htm

(a) Henri IV, né Henri de Bourbon (13 décembre 1553 à  Pau - 14 mai 1610 à  Paris) fut roi de Navarre (Henri III de Navarre, 1572-1610) puis roi de France (1589-1610), premier souverain français de la branche dite de Bourbon de la dynastie capétienne.

Il était le fils de Jeanne III, dite Jeanne d'Albret, reine de Navarre et d'Antoine de Bourbon, chef de la maison de Bourbon, descendant du roi Louis IX et premier prince de sang[1].

En vertu de la « loi salique » cette filiation fera d'Henri le successeur naturel du roi de France à  la mort de François, duc d'Anjou (frère et héritier du roi Henri III), en 1584.

Contemporain d'un siècle ravagé par les guerres de religion, il y fut d'abord lourdement impliqué en tant que prince de sang et chef protestant avant d'accéder au trône de France. Pour être accepté comme roi, il se convertit au catholicisme, et signa l'Édit de Nantes, énième traité de paix qui autorisait tout en la limitant la liberté de culte pour les protestants mais mit fin aux guerres de religion. Il fut assassiné le 14 mai 1610 par un fanatique, François Ravaillac, rue de la Ferronnerie à  Paris

http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_IV_de_France

Bibliographie [modifier]

Jean-Pierre Babelon, Henri IV, Paris : Fayard, 1982, 1103 p.

Colloques L'Avènement d'Henri IV, s.d. Jacques Perot et Pierre Tucoo-Chala, Biarritz : J et D, Association "Henri IV 1989", 1988-1992 :

1. Quatrième Centenaire de la bataille de Coutras (Coutras, 16-18 octobre 1987), 1988, 244 p.

2. Provinces et pays du Midi au temps d'Henri de Navarre, 1555-1589 (Bayonne, 7-9 octobre 1988), 328 p. , 1989.

3. Henri IV. Le roi et la reconstruction du royaume (Pau, Nérac, 14-17 septembre 1989), 508 p.

4. Les Lettres au temps d'Henri IV (Auch, Agen, Nérac, mai 1990), 1991, 420 p.

5. Les Arts au temps d'Henri IV (Fontainebleau, 20-21 septembre 1992), 1992, 366 p.

Exposition Henri IV et la reconstrution du royaume, Paris, éditions des musées nationaux, 1989

Emmanuel Le Roy Ladurie, Henri IV ou l'Ouverture. - Paris : Bayard, coll. « Les grands hommes d'État » ; Paris : BNF, 2005. - 111 p., 18 cm. - (ISBN 2-227-47498-X). Biographie synthétique.

Nicola Mary Sutherland, Henry IV of France and the Politics of Religion, 1572-1596, 2 volumes, Intellect Books, 2002, 628 p.

Gilles Bresson, Henri IV, Les années terribles dans l'ouest, étude, Éd. D'Orbestier, Le Château d'Olonne, 2007, 203 p. (ISBN 2842380983)

==============================

Texte présenté par
Claude Dulac
23 mai 2008 23:26
admin
Site Admin
 
Messages: 239
Inscrit le: 22 Juin 2007 16:19

Retourner vers LA NOUVELLE FRANCE

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron