Sur les plages de la NORMANDIE

Tous nos soldats morts au cours des guerres sont sous la responsabilités du COMMONWEALTH BRITANNIQUE.

Sur les plages de la NORMANDIE

Messagepar admin sur 05 Mai 2008 22:54

De : "Robert Bertrand" <robert.bertrand.que@...>
Date : SAM 12, NOV 2005 22:47
Objet : Sur les plages de la NORMANDIE

En Normandie, tout le long des plages du débarquement de 1944, un parcours de plusieurs kilomètres, des monuments, de nombreux monuments, des drapeaux de tous les principaux Pays qui ont participé à  aider la France à  recouvrer sa liberté.

Ici, c'est à  se demander, quel Pays, quels ÉTATS, vont faire des monuments?

Un premier après-midi le long de ses longues plages, c'est une découverte, pour moi. Chaque km présente des panneaux d'information.
C'est un grand musée à  ciel ouvert.

D'un côté du chemin, les villes, les villages, les hôtels, les restaurants, les drapeaux devant chacun des restaurants et des hôtels pour solliciter le visiteur à  s'y arrêter. Les affaires sont les affaires...

De l'autre côté, des quais, des plages à  perte de vue, une mer relativement calme par une température d'environ 15 c. Parfois, un talus de gazon, et des monuments. Un monument pour les soldats de Winnipeg, un autre pour ceux du Nouveau-Brunswick, un à  Bernières sur mer pour ceux du Québec, Régiment de la Chaudière.

Un monument de la France en remerciement pour tous ceux qui sont venus LIBERER LA PATRIE.

Je n'ai pu visiter qu'une partie de tous ces monuments. Je continuerai sans doute, demain, dimanche. Pour moi, il est présentement 11h30 p.m..
Au Québec, 5h30 le matin.

Deux endroits ont retenus davantage mon attention, aujourd'hui:

a) un BUNKER ALLEMAND.

Un musée sur cinq étages présentant le guet des Allemands en territoire de France, sur la côte, pour voir venir et communiquer les informations pertinentes. Il est conservé, c'est vous dire l'épaisseur des murs, le niveau de protection que ces gens s'étaient donné en territoire Français.

A l'extérieur, chars d'assauts, et jeeps et armes que je ne peux nommer par manque de connaissance à  leur égard. J'ai pris des photos. J'ai vu plusieurs autres BUNKERS qui sont petits et qui existent le long de la côte, sans aucune mention.

b) Le musée CANADIAN DE JUNO: le musée des COMMANDITES... le musée de la propagande.

Le Canada des commandites joue son rôle à  plein. C'est le moins que je puisse dire. Le Canada d'une seule NATION surtout BILINGUE ANGLAIS.

Premier film à  l'entrée, BILINGUE ANGLAIS. On y entend, parfois, en faisant bien attention, des bouts de phrases en Français. ( ON EST BIEN EN FRANCE, EN NORMANDIE ! )

Placez un musée semblable à  Québec et cela ne tiendrait pas la route, personne ne voudrait accepter cela. Alors, ce qui n'est pas acceptable à  Québec, on peut le faire en France.

Ce n'est pas aux Français de faire des reproches à  un "grand frère" qui l'a aidé !!!! Il y a des visiteurs Québécois qui viennent... font-ils les remarques appropriées ? Je vous l'assure, j'en ai fait des remarques pour tous ceux qui n'en font pas. J'en ajouterai, au besoin, à  mon retour.

Dans les films de ce musée, beaucoup de soldats parlent. Ils parlent anglais. Oui, j'en ai entendu un parler Français. Les soldats Français Québécois ne parlent pas ... est-ce parce qu'ils sont tous morts ? C'est le questionnement que je me fais.

Les Québécois doivent savoir ce qui se dit, ailleurs, hors leur territoire, pour mesurer l'ampleur du fossé qui nous sépare.

Leur Canada exclut le Québec.

Un seul drapeau... vous savez lequel. L'UNION JACK du temps est juste
exposé.

Les cérémonies du 11 novembre doivent démontrer que le Canada a été présent pour "défendre la LIBERTE". Le drapeau est là  à  côté des drapeaux des régiments Français. Sont-ce les COMMANDITES ? Les drapeaux des autres Pays n'y sont pas, à  ce niveau là . Pourquoi ? Et les drapeaux de nos régiments ? Pourquoi n'y s'y trouvent-ils pas à  côté des drapeaux des régiments Français ?

Il ne faut pas parler du Québec et des Québécois. Nous, on le sait. C'est mis en évidence sur le sol Français. Il y a le Canada. Le Québec, les Québécois c'est bien peu !

Pourtant, plusieurs Français à  qui j'ai parlé me disaient que leurs parents étaient heureux d'entendre les soldats parler français. Étaient-ils CANADIANS ou QUÉBÉCOIS ?

Les COMMANDITES sont sous d'autres cieux. ILS VENDENT LEUR CANADA !!!

A vouloir trop en faire, ils en paieront le prix!!! c'est ce que je retiens.

Bien amicalement.

Robert Bertrand

http://cf.groups.yahoo.com/group/Pour-l ... sage/17777
admin
Site Admin
 
Messages: 239
Inscrit le: 22 Juin 2007 16:19

Retourner vers ANALYSE ET QUESTIONNEMENT

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron