Des psychiatres civils au chevet des soldats américains

Il faut faire appel aux psychologues, aux psychiatres après avoir servi dans les forces armées... C'est vrai aux États-Unis. Qu'en est-il pour tous les soldats du Québec comme du Canada ?

Des psychiatres civils au chevet des soldats américains

Messagepar admin sur 28 Mai 2008 14:31

Des psychiatres civils au chevet des soldats américains

Pauline Jelinek / Associated Press / Washington / Le mercredi 28 mai 2008

http://www.cyberpresse.ca/article/20080 ... 14/CPMONDE

Des milliers de psychiatres civils aux États-Unis offrent gratuitement leur aide aux soldats de retour d'Irak et d'Afghanistan alors que l'armée américaine se révèle incapable de faire face seule à  la multiplication des troubles psychologiques dans ses rangs.

Les soldats et anciens combattants américains font face à  des problèmes de dépression, de suicide, de problèmes familiaux, de couple ou de travail d'une ampleur sans précédent depuis la guerre du Vietnam.

Mais les forces armées disposent de seulement 1431 professionnels de la santé mentale en uniforme, selon Terry Jones, porte-parole du Pentagone pour les questions de santé.

Certes, environ 20 000 autres thérapeutes à  plein temps et à  temps partiel travaillent pour l'Administration des anciens combattants et le Pentagone, notamment des psychiatres, psychologues, infirmières en psychiatrie et travailleurs sociaux.

Mais c'est insuffisant pour répondre à  la multiplication des cas de troubles psychologiques qui frappent les soldats et leur famille, selon les experts.

«Beaucoup est fait par le département de la Défense et celui des Anciens combattants», affirme le général à  la retraite et psychiatre Stephen Xenakis. «Mais les besoins de ces hommes et ces femmes vont bien au-delà  de ce que n'importe quelle agence du gouvernement peut faire.»

Quelque 300 000 soldats ayant servi en Irak et Afghanistan souffriraient d'angoisse ou de stress post-traumatique, selon une récente étude.

Si l'on ajoute le conjoint resté à  la maison et les enfants privés de parents pendant des périodes de mission longues et répétées, le nombre de personnes qui ont des problèmes atteint le million, précise M. Xenakis.

Des psychologues civils dans tout le pays tentent d'aider l'armée. «Il y a plus de 400 000 professionnels de la santé mentale dans notre pays», souligne Barbara Romberg, une psychologue de Washington. «Nous avons clairement les ressources pour relever ce défi.»

Mme Romberg a fondé Give An Hour («donnez une heure»), une association regroupant 1200 professionnels de la santé mentale qui offrent une heure de soins gratuits par semaine aux soldats, anciens combattants et membres de leur famille. «Ce n'est qu'une heure de notre temps», explique Brenna Chirby, une bénévole de McLean, en Virginie. «Comment ne pas donner pour ces hommes et ces femmes qui vont à  l'étranger et se battent pour nous.»

Mme Romberg espère trouver, en coopération avec la Fondation américaine de psychiatrie, 40.000 bénévoles au cours des trois prochaines années. D'autres associations similaires mais plus petites ont également vu le jour dans le pays.

Près de 200 professionnels offrent ainsi gratuitement leurs services dans le cadre du Soldiers Project, un programme initié par des psychiatres de Los Angeles, qui opère aujourd'hui à  Chicago, Seattle et New York. «Des milliers de thérapeutes dans le pays donnent de leur temps pour offrir un traitement et un soutien vital pour nos soldats, marins, pilotes, Marines, anciens combattants et leur famille», souligne M. Xenakis.

L'armée «ne soutient pas les organisations de santé bénévoles», mais reconnaît qu'elles offrent des «options supplémentaires» pour les soldats, précise Terry Jones, le porte-parole du Pentagone. Il ajoute que les services armés veulent engager 575 professionnels de la santé mentale, et qu'environ 200 qui travaillent pour le Service de santé publique américain vont être détachés temporairement auprès du Pentagone pour travailler dans des structures militaires.

================
Transmis par :
Robert Bertrand
admin
Site Admin
 
Messages: 239
Inscrit le: 22 Juin 2007 16:19

Retourner vers PSYCHOLOGUES, PSYCHIATRES

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron