LA DERNIÈRE VICTOIRE DE LA NOUVELLE-FRANCE

Texte de monsieur Léo Gagné, président, Corporation de la Victoire de Sainte-Foy, Parc de la Visitation, 29 avril 2007

LA DERNIÈRE VICTOIRE DE LA NOUVELLE-FRANCE

Messagepar admin sur 02 Aoû 2008 15:23

Sainte-Foy, Québec le 29 avril 2007

Texte de monsieur Léo Gagné, président,Corporation de la Victoire de Sainte-Foy,Parc de la Visitation, 29 avril 2007

Madame la présidente,
Distingués(es) invités(es),
Mes chers amis,

C´est toujours avec grand plaisir qu´à  titre de président de la Corporation de la Victoire de Sainte-Foy - et mes collègues du Comité directeur se joignent à  moi - pour vous souhaiter une cordiale bienvenue à  la commémoration d´un grand événement historique : la dernière victoire de la Nouvelle-France.

Victoire des troupes françaises, de la brigade de la marine, des miliciens canadiens et acadiens, aidés des alliés autochtones, remportée ici même sur les hauteurs de Sainte-Foy et aux portes de Québec sous le commandement du Chevalier de Lévis.

Depuis sept ans maintenant, depuis le 30 avril 2000, nous venons ici, chaque année, en ce lieu de mémoire, l´historique église Notre-Dame de Foy, comme en pèlerinage, pour nous souvenir de nos ancêtres, de leur bravoure et de leur attachement au territoire national, au prix de grands sacrifices.

Par leur détermination et leur dévouement, les combattants de 1760 ont écrit une page glorieuse de notre histoire nationale. Il faut en perpétuer la mémoire.

Le souvenir est un devoir essentiel pour toute nation - toute collectivité nationale - qui entend perdurer, se maintenir dans le temps présent et se développer pour assurer son avenir.

Se souvenir des grands moments de l´histoire collective, mais aussi de tous les événements significatifs qui ont marqué notre destin comme peuple distinct en Amérique du Nord.

Et c´est d´autant plus important que nous entrons dans la période préparatoire aux fêtes du 400e anniversaire de la fondation de Québec.

Québec, nous le savons, a été la capitale, le centre de décision et d´administration d´un grand empire que nos pères ont découvert, habité et nommé de nous français jusqu´aux confins du continent.

Québec, c´est non seulement la ville fondée par Samuel de Champlain, mais c´est aussi aujourd´hui le territoire national, nos pères et nos mères l´ont voulu français et se sont battus de générations en générations pour le maintenir de langue et de culture françaises.

è notre tour, nous devons assumer notre devoir collectif, nous affirmer de langue et de culture françaises, revendiquer à  bon droit et avec fierté notre filiation française à  la base même de notre identité nationale.

Et c´est d´autant plus important, en ce XX1e siècle d´affirmer notre identité nationale que nous vivons dans un contexte de mondialisation tous azimuts et que notre civilisation encourt le risque d´uniformisation culturelle.

Nous sommes donc venus aujourd´hui pour nous acquitter d´un devoir de mémoire à  l´endroit des Braves de 1760, mais aussi pour témoigner de notre fidélité.

Fidélité à  la langue française dont nous devons assumer le rayonnement sur tout le territoire québécois en association avec la francophonie canadienne et la francophonie internationale.

Fidélité au pays que nous avons humanisé et développé depuis quatre cents ans, que nous avons en partage, que nous habitons ensemble.

Fidélité à  la civilisation transmise par nos pères et mères, bien enracinée en terre d´Amérique.

Par devoir de mémoire et par devoir de fidélité, il faut poursuivre sans relâche notre action collective jusqu´à  ce que nous soyons devenus maître de notre destin comme peuple.

C´est là  le meilleur hommage que l´on puisse rendre aux Braves de 1760.

Un dernier mot pour remercier Madame Francine Bouchard et le Conseil d´arrondissement Sillery-Sainte-Foy qui nous accueille ici au Parc de la Visitation, nous fournit les locaux et une aide logistique fort appréciée. Merci, Madame la présidente.

Je me permets de rappeler que, depuis quelques années, nous souhaitons qu´une plaque commémorative soit apposée sur les murs de la vénérable église Notre-Dame de Foy pour souligner aux passants qu´en ces lieux s´est déroulée la Bataille de Sainte-Foy.

J´ai appris récemment, Madame la présidente, que le Conseil d´arrondissement Sillery-Sainte-Foy a manifesté son intérêt pour cette initiative. Croyez bien que nous nous en réjouissons.

Le Comité directeur de la Corporation de la Victoire de Sainte-Foy va nous soumettre prochainement le texte d´une plaque commémorative

- Honneur aux Braves de 1760 sous le commandement du lieutenant-général François-Gaston, Chevalier de Lévis, vainqueur de la Bataille de Sainte-Foy, le 28 avril 1760 -

Cette plaque rappellera à  tous les visiteurs que nous sommes ici en ce lieu de mémoire.

Léo Gagné,
Parc de la Visitation,
29 avril 2007
admin
Site Admin
 
Messages: 239
Inscrit le: 22 Juin 2007 16:19

Retourner vers Monsieur LÉO GAGNÉ, président,Corporation de la Victoire de Sainte-Foy

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron